Introduction

Lutte contre la chenille processionnaire du pin

saint-pair-mer-chenilles-nid

Lutte contre la chenille processionnaire du pin

Les chenilles processionnaires du pin vont reprendre leur activité et constituer des cocons de soie blanche cet automne.

Elles peuvent constituer un risque sanitaire humain si elles rentrent en contact avec la population (chenilles urticantes). Les risques sont les plus forts en période de processions (décembre à mars). Il est préférable d’agir en amont de ces processions (vis à vis des facteurs de risques et moyens de lutte disponibles).

Les écopièges doivent être installés avant décembre (avant que les chenilles descendent du pin). Les sacs de chenilles collectées doivent être éliminés au printemps (dans l’idéal en mai avant qu’elles ne se transforment en papillon en juillet). Pour neutraliser les chenilles collectées, il est conseillé de placer les sacs dans un congélateur très basse température pendant une semaine, ou dans un bac d’eau (bien immergé) pendant une semaine également. La collerette peut rester sur l’arbre d’une saison à l’autre, mais il faudra veiller à ce qu’elle soit bien fixée (utiliser au besoin le kit de renouvellement moins onéreux qu’un kit complet).

Vous pouvez télécharger ci-dessous :

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site internet de la Fédération Départementale de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Manche :

www.fdgdon50.com